22/08/2011

Maquillage, c'est camouflage...

Aujourd'hui, j'ai eu envie de vous présenter une vidéo make-up que j'ai du regarder une dizaine de fois parce que franchement, c'est du lourd!

Quand je vois ça, je ne peux m'empêcher de me dire qu'avec de bons produits de maquillage, tout est possible! Les plus pragmatiques d'entre vous diront certainement qu'il y a "tromperie sur la marchandise"... Moi je me contente d'admirer le résultat et de relativiser le petit bouton qui apparaît une fois par mois sur mon visage!


Vu que l'on est en plein dans le sujet "boutons, acné & co", voici mes conseils pour éviter ces petites imperfections et pour les camoufler quand c'est nécessaire! Un petit avertissement avant de commencer: ces conseils ne sont pas valables pour les cas d'acné généralisée qui nécessitent un traitement médical mais bien pour les petits comédons occasionnels!

Tout d'abord, assurez vous que les produits (crème hydratante, fond de teint, correcteur, etc) que vous utilisez pour le visage sont non-comédogènes c'est-à-dire qu'ils ne favorisent pas l'apparition des boutons.

Ensuite, démaquillez-vous tous les soirs sans exception et lavez-vous le visage avec un nettoyant visage correspondant à votre peau deux fois par jour c'est-à-dire le matin et le soir après s'être démaquillée.

Je ne rentrerai pas dans les détails de ma routine démaquillage, lavage du visage, etc car cela fera l'objet d'un autre article.

Si, malgré vos précautions, vous découvrez un immonde petit spot au réveil (oui, ces bêtes là sont sounoises, elles apparaissent la nuit), ne paniquez pas!

Tant que le bouton n'est pas mûr (traduisez qu'une espèce de liquide blanc répugnant ne pointe pas le bout de son nez), ne le triturez pas dans tous les sens, ça ne sert strictement à rien hormis à infecter le bouton qui risque de se tranformer en furoncle dégoûtant! Appliquez localement (avant le maquillage et après votre crème hydratante) un gel qui va sécher le bouton style Benzac Gel que l'on trouve en pharmacie. N'hésitez pas à appliquer ce gel matin et soir. Avec un peu de chance, votre bouton ne passera même pas par la case "suitant"! Ensuite, camouflez-le avec un correcteur de la couleur de votre carnation. En ce qui me concerne, j'utilise le Full Cover de Make Up For Ever (teinte 3) ou le Studio Finish Concealer NW30 de MAC. Si vous n'avez pas ce type de produit, de l'anti-cerne peut faire l'affaire. Je l'applique au pinceau correcteur pour plus de précision mais ce n'est pas forcément indispensable, l'index ou un coton-tige, ça fonctionne aussi!

Full Cover MUFE.jpg


 

MAC SFCNW30.jpg

                                                 

Si le bouton est mûr donc qu'il est surmonté d'une grosse petite pointe blanche peu esthétique, allez-y, percez-le! Je vous promets un moment extrêmement jouissif! Toutefois, il ne s'agit pas de le percer n'importe comment, hein! Si on le fait avec les doigts, on se lave les mains au préalable ou alors on le fait avec deux coton-tiges. En ce qui me concerne, je trouve la technique du coton-tige peu pratique mais bon chacun ses goûts. Une fois que vous avez vidé la bête, vous désinfectez (pas avec du mercurochrome rouge, un peu de dignité!) et vous séchez le bouton avec un gel/une crème comme conseillé ci-dessus! Pour le camouflage, vous faites exactement la même chose que dans le paragraphe précédent!

Vous voilà donc parée en cas de bouton impromptu et je vous présente toutes mes excuses pour cet article terriblement peu glamour mais qui n'a jamais eu de bouton, je vous le demande!?

00:04 Écrit par Melle V. dans Beauté, Make-up | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bouton, correcteur, mac, make up for ever, teint |  Facebook |

Commentaires

Je jure solennellement de ne plus jamais me plaindre lorsque j'ai un microscopique bouton. Vidéo très impressionnante!

Écrit par : findmeinside | 03/10/2011

Répondre à ce commentaire

N'est ce pas...:-)

Écrit par : Mademoiselle V. | 03/10/2011

Répondre à ce commentaire

Il est vraiment dommage que vous ne postiez plus!

Écrit par : Vente de peluches Keel Toys | 17/01/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.